Rentrée des bénévoles 2017 12

Une Rentrée des bénévoles toute en style!

Un défilé de mode, signé Rosanne Lavoie, styliste professionnelle, a donné le coup d’envoi de la saison d’automne de La Mosaïque le 14 septembre 2017.

Dans le but de présenter l’équipe et de démontrer qu’il est possible d’avoir du style à peu de coûts tout en appuyant les réalisations de La Mosaïque, toutes les tenues des mannequins d’un soir de La Mosaïque ont été dénichées à la Boutique La Mosaïque.

Cliquer ici pour voir l’album photos du défilé de la Rentrée

Visites aux marchés

Vous avez plus de 55 ans ? Au cours de la saison estivale, de mai à octobre, La Mosaïque vous invite à faire la tournée de beaux marchés de la région. Départ entre 9 h et 9 h 30 et retour aux environs de 14 h. Un bénévole passera vous prendre chez vous et vous y reconduira si vous habitez notre territoire immédiat : Saint-Lambert, Lemoyne, Greenfield Park et Brossard. Vous pouvez participez à l’activité si vous habitez les autres villes de l’agglomération de Longueuil, mais vous devez vous rendre à La Mosaïque. Chaque visite est offerte à coût minime (environ 5 $ pour le transport).

Renseignements : 450 465-1803.

Visites à La Mosaïque et à la casa d’hébergement Bernard-Hubert

Au cœur de la communauté de l’agglomération de Longueuil, le centre d’action bénévole La Mosaïque fait une différence dans le quotidien de milliers de personnes et ce, depuis 31 ans, en œuvrant sur de nombreux plans comme le dépannage scolaire, vestimentaire et alimentaire, pour ne nommer que ceux-là.

Ce travail ne pourrait pas être possible sans la matière première de l’organisme : ses 300 bénévoles. C’était un plaisir pour moi de leur rendre visite ce matin.

Tout de suite après, j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer Claire Desrosiers, la directrice générale de Hébergement la C a S a Bernard Hubert, un organisme dont la mission est de favoriser la réinsertion et d’aider à la transition d’hébergement pour les hommes sans-abri ou en difficulté. Il constitue un véritable partenaire dans la lutte contre l’itinérance.

Mme Desrosiers et moi avons notamment discuté des grands enjeux auxquels son organisme fait face et de ses attentes à l’égard du prochain député de Marie-Victorin.