L'ADN d'un organisme et la relève

L’ADN d’un organisme et la relève

Bien choisir la relève est toujours une étape importante, un moment crucial et un défi lors du départ à la retraite d’un dirigeant d’entreprise ou d’organisme.

En effet, aucun administrateur ne désire que les efforts investis pour bâtir une réputation et une crédibilité se perdent lors d’un départ. La culture d’entreprise s’articule au fil des ans.  Comment conserver le savoir et le savoir-faire de l’organisme ?

Le partage des connaissances, la communication à l’interne et un véritable esprit d’équipe sont des incontournables pour véhiculer les valeurs importantes de l’organisation. Il faut se réserver une plage-horaire, malgré le brouhaha et les impératifs du quotidien, pour continuer à être sur la même longueur d’onde et assurer une relève compétente.

Partir à la retraite l’esprit en paix
C’est avec confiance que je prends ma retraite de La Mosaïque. Confiance, car je sais que la prochaine directrice générale, Sylvie Dépelteau, partage la passion de l’entraide à l’origine de la fondation de notre bel organisme.

La passion, la réflexion, le respect, la reconnaissance, la rigueur, la force de travail des bâtisseurs sont des qualités et des valeurs toujours présentes. Le talent et la générosité de toutes les personnes qui se sont investies au cours des années m’ont donné l’énergie nécessaire pour diriger cet organisme, bénévole et communautaire jusque dans la fibre de l’âme.

Le secret est dans la passion
La Mosaïque est là pour encore longtemps, aussi longtemps que l’on continuera à répondre aux besoins de nos concitoyens moins fortunés, que l’on continuera à croire en notre mission d’entraide et que l’on sera fiers de la défendre et de la promouvoir.

Longue vie à La Mosaïque !

Danielle Lavigne
Directrice générale de La Mosaïque

Consulter les archives